The National – Trouble Will Find Me

Bonjour a toi ami lecteur,

Avant de rentrer dans le vif du sujet, sachez que l’album dont j’ai parle la semaine dernière (Modern Vampires of the City du groupe Vampire Weekend) est disponible sur Spotify. Pour une raison inconnue je n’arrive pas a ajouter cet album sur ce blog directement. Toutefois, si vous vous rendez sur mon compte Twitter, vous trouverez le lien pour ecouter l’album. Allez tout en bas de cette page et vous obtiendrez toutes les informations et pourrez même vous inscrire et ainsi faire partie d’un club exclusif de gens raffines aux gouts musicaux exquis.

Bon, passons aux choses sérieuses. L’album de la semaine est Trouble Will Find Me du groupe The National. Pour ceux qui ne connaissent pas le groupe, il est constitué de Matt Berninger (chant), des jumeaux Aaron (guitare et clavier) et Bryce Dessner (guitare) et des frères Scott (basse) et Bryan Devendorf (batterie). Trouble Will Find Me est le sixième album de ce groupe Américain formé en 1999 a Cincinnati et maintenant basé a Brooklyn. Cet album est aussi le plus réussi et nul doute que ce groupe qui grandit  en popularité a chaque album va se faire connaitre du grand public.

Le thème de l’album tourne autour des relations humaines, déceptions amoureuses etc mais compte également quelques chansons plus neurotiques comme Demons. Quant au style de l’album il s’agit toujours de rock indépendant mais un peu plus posé. La voix du chanteur est aussi beaucoup plus profonde et riche (Berninger a quitte la cigarette).
L’album ouvre sur I Should Live in Salt. Les paroles sont assez sombres (I should live in salt for leaving you behind)  mais la chanson est portée par une instrumentation presque joyeuse notamment a la fin de la chanson. Ce morceau donne le ton de l’album: des paroles sombres portées par des arrangements posés et plutôt upbeat.
L’album est tres bon dans son ensemble mais quelques chansons se demarquent comme  Fireproof, un magnifique morceau soutenu par un arpege de guitare tres inspire qui parle de souffrance amoureuse (You’re fireproof, nothing breaks your heart, You’re fireproof, I wish I was that way). Ou encore Heavenfaced tres belle ballade qui monte en puissance pour finalement révéler la richesse de la voix du chanteur, le tout porté par un excellent rythme de batterie.
I need my Girl est une chanson directe (comme le titre l’indique) marquée par des lignes de guitare très inspirées.

Bref allez écouter cet album et tant que vous y êtes, n’hésitez pas a vous plonger dans la discographie du groupe.
La encore, Spotify refuse de collaborer et je n’arrive pas a mettre l’album sur ce blog mais vous trouverez le lien pour l’écouter en allant sur mon Twitter.

Enjoy.

UPDATE: l’album est maintenant disponible sur Spotify:

Tagué ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :